La rémunération du courtier provient de deux sources différentes :

  • La banque, qui peut verser une commission au courtier pour l’apport du client
  • Le client, qui peut verser directement des honoraires au courtier pour le travail d’intermédiation et l’accompagnement qu’il lui offre.

 

La commission de la banque, quand elle existe, est variable d’un établissement à l’autre. Par ailleurs, les banques plafonnent souvent leurs commissions, de manière variable également.

Chez MedEmprunt, nous souhaitons des frais de courtage justes, adaptés à chaque client, et transparents.
Ainsi, nous avons décidé que notre rémunération totale serait « fixe », et égale à 1% du capital total emprunté, avec un minimum à 1000€ et un maximum 5000€.

Cette rémunération est partagée entre la banque (via l’éventuelle commission qu’elle nous verse), et le client (via les éventuels frais de courtage).

Si la banque nous verse une commission suffisante (1%), vous n’aurez rien à nous payer directement. 
Si la banque ne nous verse pas de commission, nous vous facturerons la totalité de nos honoraires. Ceci nous permet de travailler avec des banques peu proposées par les courtiers.
Dans les cas intermédiaires, nos honoraires sont ajustés pour vous facturer uniquement la différence de commission, plafonnés à 5 000€.

Ces frais de courtage ainsi définis nous permettent de nous focaliser sur un unique objectif : celui de vous conseiller au mieux, en toute objectivité !

Aussi, nous nous engageons à vous envoyer l’ensemble des offres que nous avons reçues pour votre financement, en vous détaillant les avantages de celle que nous vous conseillons.
Vous restez évidemment libre du choix de l’établissement bancaire avec lequel vous vous engagez, au regard des informations claires et loyales que nous vous avons apportées.